samedi 21 juillet 2018

Alexandre Benalla en déplacement avec Macron les 13 et 14 juillet

Bruno Roger-Petit, le porte-parole de la présidence de la République, l'assurait encore jeudi: Alexandre Benalla, le proche collaborateur chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron a écopé de la sanction "la plus grave jamais prononcée contre un chargé de mission".  Lors d'une courte conférence de presse, le porte-parole a expliqué qu'après avoir constaté les violences contre deux manifestants le 1er Mai, l'Élysée avait mis à pied  Alexandre Benalla pendant quinze jours, suspendu son salaire et qu'il avait été démis de... [Lire la suite]
vendredi 20 juillet 2018

Le ballon en or

Petit détour ce matin sur la victoire de l'équipe de France de football à la Coupe du monde 2018 en Russie pour se poser des questions. Je ne vais pas revenir sur les nombreux incidents -pour rester simple- qui ont eu lieu partout dans notre pays ce dimanche 15 juillet. Des faits qui mettent une image déplorable de la France dans le monde entier. Non, je vais vous parler des 23 joueurs sélectionnés et de l'entourage professionnel de ces derniers. Certes ce ne sont que des sujets d'un Système que l'on nous impose comme on nous... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 20 juillet 2018

Affaire Benalla, question de confiance : Emmanuel Macron savait-il ?

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 19/07/2018 Il y a tout juste un an, dans la foulée de l’élection d’Emmanuel Macron, l’Assemblée nationale discutait des projets de loi baptisés « pour la confiance dans la vie politique ». Ce qu’on avait appelé, durant la campagne, la « moralisation... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Près d'un an après avoir quitté le FN, Florian Philippot n'a pas réussi son pari

En septembre dernier, Florian Philippot officialise sa rupture avec Marine Le Pen et quitte le Front National, devenu depuis le Rassemblement National. Il refuse de rejoindre un autre parti, comme Debout la France par exemple, et créé son propre mouvement, Les Patriotes, et s'envisage comme une alternative au FN. Près d'un an plus tard, il semble toujours en échec sur le plan politique. Pire, l'un des piliers de son mouvement, l'eurodéputée Sophie Montel, a déposé plainte contre lui après avoir acté sa rupture... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Saisie d'aide publique au RN: le parti financé pour août, son appel examiné le 6 août

Le RN a récolté entre 300.000 et 400.000 euros depuis le lancement d'une campagne d'appel aux dons le 8 juillet quand il a rendu public cette saisie, a précisé mercredi Sébastien Chenu, porte-parole du parti, dans un point presse à l'Assemblée nationale.  Le parti avait besoin de 350.000 euros pour se financer d'ici à fin août, hors loyer, avait indiqué le 9 juillet la présidente du RN  Marine Le Pen.  "On y est pour août. On devrait tutoyer les choses pour septembre mais on n'y est pas encore", a ajouté M. Chenu,... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Scandale Benalla : “Les policiers eux ne bénéficient jamais d'une quelconque clémence”

Mercredi 18 juillet, Le Monde a diffusé la vidéo montrant un collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, responsable de sa sécurité durant la campagne présidentielle, en train de frapper un manifestant le 1er mai 2018. Mais alors que les Français découvraient ces images pour la première fois, l’Elysée était déjà au courant de cette agression depuis plusieurs mois. En effet, selon le porte-parole de l'Elysée, Bruno Roger-Petit, après la découverte de ces faits en mai, Alexandre Benalla a été mis à pied pendant deux... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Agression d’un manifestant par un membre de l’équipe Macron. Jusqu’où iront-ils pour faire taire l’opposition ?

Communiqué de presse de Julien Sanchez, Porte-parole du Rassemblement National du 19/07/2018 Selon le journal Le Monde, un proche collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, aurait roué de coups un manifestant lors d’une manifestation le 1er mai dernier. Depuis un an, le Président nous promet sous son mandat une moralisation de la vie publique. Et pourtant : après la députée En Marche, aujourd’hui porte-parole du parti présidentiel, qui mord l’oreille de son chauffeur de taxi, après le député En Marche qui fracasse le... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Militants, sympathisants, électeurs au secours du RN

L’appel au secours a été entendu. Pour venir en aide au Rassemblement National (RN) pris pour cible par les juges, les sympathisants, les adhérents et même les simples électeurs du parti de Marine Le Pen sont apparemment prêts à mettre la main à la poche, tant le déni de justice leur paraît flagrant. C’est la réponse assez unanime qu’enregistre actuellement la présidente du RN, après l’annonce de la saisie par la justice des deux millions d’euros d’aide publique, une aide à laquelle le RN, comme les autres partis, a en... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Une réorganisation du renseignement intérieur en forme de trompe-l’oeil

Tribune de Philippe Franceschi, Consultant Sûreté et contre-terrorisme, ancien officier supérieur de gendarmerie du 18/07/2018 Dans le prolongement de l’annonce faite par le Premier ministre d’un nouveau Plan d’action contre le terrorisme (PACT) -un de plus-, le ministre de l’Intérieur a annoncé que “la DGSI assurera la coordination opérationnelle du renseignement, des investigations judiciaires sous l’autorité des magistrats, et des stratégies de coopération nationale et internationale du ministère de l’Intérieur en matière... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Pour lutter contre les vins espagnols "francisés"

Question écrite  de Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales du 17/07/2018 M. Louis Aliot attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, sur le problème des vins rosés espagnols « francisés ». Alertée par des viticulteurs français lors de l'année 2015, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a enquêté pendant deux ans sur les vins rosés espagnols « francisés ».  Il apparaît que des millions... [Lire la suite]